Thursday, November 06, 2008

Black is beautifull



Je ne suis pas naïf –pas trop- je sais que la couleur de la peau a un sens, notamment celle d’un métis aux USA Même si Obama n’est pas descendant d’esclaves noirs déportés aux USA lors de la traite triangulaire. Et en ce sens, l’élection d’un métis, fils de kényan, à ce niveau est véritablement révolutionnaire. Reste à savoir si son mandat le sera.

D’ailleurs on attend également avec espoir la désignation d’un leader issu de minorités ethnique et/ou religieuse avec impatience dans le monde non occidental. A quand l’élection d’un leader chrétien ou Juif dans le monde musulman ? Ou d’un blanc au Nigeria ? Hmm ?

Pourquoi l’occident aurait-il seul l’apanage du progressisme métissophile et de la rupture ?

Tant qu’on y est pourquoi ne s’interroge-t-on jamais sur l’absence –totale- de descendants d’esclaves africains dans le monde oriental, maintenant que l’on sait que la traite orientale a été au moins aussi importante sinon plus importante quantitativement et de toutes façons beaucoup plus cruelle et inhumaine que la traite occidentale ? Si tant est que l’on puisse graduer pareille souffrance. A quand un leader afro oriental en Turquie ou au Yémen ?

Non, vous ne trouverez pas la réponse dans le dernier Télérama…

Pour autant, la véritable révolution aurait sans doute été l’élection d’un descendant d’indigènes américain, c’est-à-dire un « indien », un first born. On compare souvent favorablement la révolution Américaine à la révolution Française en arguant de l’absence de terreur. C’est oublier un peu vite que 30 à 40 millions d’indigènes Américains furent exterminés par le fer, le feu et les maladies apportées par les européens qui construisirent cette « anti-europe », selon le mot de Jacques Rupnick, sur un champ de morts, un génocide. Un autre. Mais point de Nacht und Nebel pour celui-ci. Allez savoir pourquoi.

Quand j’entends ces cris de joie, quand je vois ces visages ravis, ces appels au changement je me dis in petto que beaucoup risquent d’être rapidement déçus. Car cet homme a donné tant de gages aux puissances qui font les élections aux USA (lobby communautaristes, noirs, juifs, whasp, latinos, industriels, pétroliers, religieux, sans parler de puissances obscures genre Trilatérale, Bildeberg ou Eggs and skulls) que ses possibilités d’action –si tant est qu’il ait réellement le dessein d’agir- me paraissent d’emblée limitées. Et qu’il me parait probable qu’en dehors du Spectacle et du showbiz politico-médiatique, la rupture soit symbolique. Et que dans 4 ans il y ait toujours des soldats américains en Afghanistan et en Irak. Mais pas au Pakistan ni en Arabie Saoudite…A pourchasser les musulmans fondamentalistes révolutionnaires, autant aller les chercher ou ils sont. Non ?

Au dela des apparences, Obama est donc autant le candidat du système que Mc Cain. Si Obama a récolté autant d’argent et de soutien (Lehman brothers, Salomon, Bill Gates, Buffet, The Wall street journal, ad lib), c’est parcequ’il incarne également le système, avec ce qu’il a de pire. Et que le black est trendy, coco. Jt’assure ça fait vendre. Un peu comme les fonds éthiques…

Cela dit, le changement serait le bienvenu. La possibilité d’une Amérique renonçant à cet imperium hors d’âge et dangereux et à cet unilatéralisme arrogant me parait être une bonne chose.

La fin d’un certain interventionnisme européen également. Je pense aux pressions exercées par l’administration néo conservatrice pour amener les européens à accepter la Turquie en Europe. Mais aussi au bombardement de la Serbie par l’OTAN et à la partition du Kosovo, second état musulman en Europe. Ce qui ne veut pas dire que les européens seuls puissent avoir les ressources, simplement la volonté, de construire un projet politique européen cohérent.

Mais cela nous regarde et nous seuls. Et si les européens n’ont plus envie d’exister, tant pis pour eux. D’autres prendront leur place. Ils sont déjà là, d’ailleurs.

Saturday, October 25, 2008

Monday, October 20, 2008

Déflation

Je suis toujours stupéfait de l’indulgence de nombreuses personnes âgées vis-à-vis des loques dénervées qui leur tiennent lieu de petits enfants.

Justification de cette insane clémence : « Les pauvres enfants vivent dans une époque difficile, c’est dur pour eux, le contexte, la crise, tout ça… ».

Phrase incroyable dans la bouche de gens dont certains ont connu les affres de la guerre, commencé leur apprentissage ou leur travail à 14 ans, fondé des foyers uniques et durables, reconstruit et repeuplé un pays dévasté, quand ils n’ont pas évangélisé ou labouré l’autre bout du monde !

Faut-il qu’ils soient  totalement inconscients des efforts qu’ils ont fourni, qu’ils jugeaient sans doute naturels, pour ne pas être secoués de nausées à la vue de ce troupeau appelé « nouvelles générations », vaste ramassis de feignasses prétentieuses torchées aux similis diplômes universitaires, versatiles vagabonds sexuels confits d’alcool et de stupéfiants, pleurnichards psychanalysés en manque de régression infantile, éternels insatisfaits astiquant le dard de leur priapisme consumériste sur l’écran de télévision déifié.

« Oui mais de notre temps, y’avait pas le chômage ! » C’est vrai. Et au regard du débordant et sincère amour du travail exprimé par nos jeunes contemporains, nul doute qu’ils regardent comme un merveilleux paradis perdu cette époque où qui voulait bosser le pouvait, à condition de ne pas avoir peur de se salir les mains ou de mouiller sa chemise.

Orwellisme & Lois mémorielles

Saturday, October 11, 2008

Nan, sérieux?



Ici

Ce qui confirme une chose : Obama est bel et bien le candidat qui va achever l'Amérique. Ce sondage est un des meilleurs arguments de campagne de McCain.

Franchement. 93%

Même Chirac n'a pas eu 90% contre le Diable, alors qu'il était obligatoire de voter Chirac sous peine d'aller en enfer.

Je décompose donc ce résultat en trois parties : des imbéciles, les cyniques, et les affreux.
Les imbéciles qui gobent le discours sur le changement.
Les cyniques qui savent ce qu'Obama représente comme avenir pour les USA : la social-démocratie la plus émoliante, et pire, la 
politically correctness satantique, avec la généralisation de l'idéologie du genreet autres stupidités déconstructives (comme les "toilettes sans pissotière" versus "toilettes avec pissotières" au lieu des toilettes "pour dames" et "pour hommes", ce qui est suprêmementdiscriminant).
Les affreux qui connaissent parfaitement le programme d'Obama et y adhèrent, avec la certitude que cela représente le Bien, et qu'il faudra l'importer en France.

Tout ceci est plus que malsain : dans les trois cas on navigue entre inconscience et franc nihilisme d'envieux terminal.

Ca me donne vraiment envie de passer la France à la bombe à neutrons, ce genre de sondages. Au moins ça me fait toujours espérer de toucher les 7% de non-décérébrés.

Mr gay-uk le Gaynibale

Le premier gagnant du concours "Mr Gay UK" a tué son amant, puis coupé un morceau de sa jambe qu'il a assaisonné avec des fines herbes et frit dans l'huile d'olive avant d'essayer de le manger.
C'est ballot, Noël Mamère s'apprêtait à traverser la Manche pour les marier.



Dialogue entre les peuples


Sniper
Pour mission exterminer les ministres et les fachos
La France est une garce et on s’est fait trahir
On nique la France sous une tendance de musique populaire
Les frères sont armés jusqu’aux dents, tous prêts à faire la guerre
Faudrait changer les lois et pouvoir voir
Bientôt à l’Élysée des arabes et des noirs au pouvoir
Faut que ça pète !
Frère je lance un appel, on est là pour tous niquer
La France aux français, tant qu’j’y serai, ça serait impossible
Leur laisser des traces et des séquelles avant de crever.
Faut leur en faire baver v’la la seule chose qu’ils ont mérités
T’façon j’ai plus rien à perdre, j’aimerais les faire pendre
Mon seul souhait désormais est de nous voir les envahir




Boombastyc

Sauvons les banques!



Via ILYS/Victor

Friday, October 03, 2008

Sacré Francois!

Lu sur le Forum du Monde
 le 30/09/2008 15:43
"Il s'agit d'une directive européenne garantissant la liberté d'établissement aux citoyens des pays membres de l'UE (avec encore des restrictions pour les derniers pays entrés), liberté qui vaut pour le citoyen européen, son conjoint et ses enfants. 
Un portugais peut épouser en France une angolaise sans papiers. Cette angolaise aura une carte de séjour en France après le mariage. Au nom de cette directive."
"Le droit pour un couple bi-national de vivre dans chacun des pays des conjoints est un droit fondamental!!!"
http://forums.lemonde.fr/perl/showthreaded.pl?Cat=&Board=franceaut&Number=2728460&page=0&view=collapsed&sb=5&vc=1#Post2728460
Lu le lendemain:

"A bride was arrested and handcuffed in her wedding dress after allegedly taking part in a sham marriage to get around immigration rules, police said.

The Portuguese woman was held minutes after her wedding to a Nigerian man who now faces deportation.

The couple were arrested after the ceremony in Dulwich, south London, earlier this month.

The bride has been bailed to appear again later this month. A 37-year-old man is in custody.

Police said suspicions were aroused when the pair did not leave the church together.

They added later searches yielded fake passports and two further arrests were made."

http://forums.lemonde.fr/perl/showthreaded.pl?Cat=&Board=franceaut&Number=2728862&page=0&view=collapsed&sb=5&vc=1#Post2728862

Quel bande de Facho ces Anglais!

Friday, June 27, 2008

Caricatures vs Islam


DJEDDAH (Arabie saoudite), 23 juin 2008 (AFP) - Caricatures Mahomet: le rejet d'une plainte exacerberait l'islamphobie

L'Organisation de la conférence islamique (OCI) a estimé lundi que le rejet par la justice danoise d'une plainte contre la publication au Danemark de caricatures controversées du prophète Mahomet risquait d'"exacerber l'islamophobie", dans un communiqué mis en ligne lundi sur son site internet.

Dans le communiqué, un porte-parole de l'Observatoire de l'OCI contre l'islamophobie s'est dit "consterné" par la décision rendue jeudi par un tribunal danois selon laquelle "la publication des caricatures offensantes du prophète (...) n'était pas illégale au regard des lois danoises au motif que des actes terroristes avaient été menés au nom de l'islam".

"Le lien établi par le tribunal danois entre l'islam et le terrorisme en vue de conférer un caractère légal à la production des caricatures offensantes portant atteinte aux sentiments religieux des musulmans est très regrettable", a-t-il dit.

"Cela pourrait créer un précédent pour l'exacerbation de l'islamophobie", a-t-il ajouté.

Jeudi, la justice danoise a rejeté la plainte de sept associations musulmanes au Danemark qui avaient intenté un procès à deux responsables du quotidien danois Jyllands-Posten pour la publication, en septembre 2005, de douze caricatures controversées de Mahomet.

Ces associations ont été déboutées par la Cour d'appel qui a confirmé le verdict d'octobre 2006 du tribunal d'Aarhus (centre du Danemark), siège du journal.

L'une des douze caricatures montrait Mahomet la tête recouverte d'un turban en forme de bombe à la mèche allumée.

La cour a estimé que ce dessin était "de caractère satirique", soulignant que "des actes terroristes ont été commis au nom de l'islam, et qu'il n'est pas illégal que ces actes fassent l'objet d'une représentation satirique".

Wednesday, June 25, 2008

Bienvenue à Franceland

La sécu est dans la cave? Qu'à celà ne tienne, les technocrates préconisent de dérembourser les affections longue durée, plutôt que de toucher à la sacrosainte CMU qui engloutit des milliards.

Un enseignant en correctionnelle. Un morveux l'a traité de "connard" en plein cours. Il le gifle, le père du morveux l'attaque en justice. L'homme en question est gendarme. Le monde à l'envers. Même les gendarmes sont atteints par cette idéologie d'imbécile efféminé.

A part ça tout va bien. Il n'y a pas d'agressions antisémites en France, juste de violents affrontements intercommunautaires se déroulant sous les yeux de la police impuissante. Vraiment, vraiment rien à craindre.

Quelques précisions

Je compatie avec la victime, comme les autres. Je ne suis pas meilleur que les autres, et c'est d'ailleurs sur ce genre de présupposé qu'on peut construire une vraie critique. Enfin bref. Si le jeune homme au crâne fracassé avait été noir, blanc, jaune, bref non-juif, le cas aurait été le même. Une pointe d'exaspération ce serait rajouté si, étant souchien, son cas n'avait pas été traité dans les medias.

Je tiens quand-même à préciser ma pensée.

Dire que les Divers jouent à la compétition victimaire, c'est un peu trop simplifier. Je parie que la plupart d'entre eux ne pourraient pas situer sur une frise historique la colonisation, la décolonisation, la Shoah.
Remonter plus loin que le début du XXème siècle serait hors de propos avec des gens comme Youssouf Fofana. Pour eux l'Histoire est un brouillard, seuls "les intellos" peuvent s'y aventurer.

Non. Il y a bien une rivalité mimétique, mais elle ne se déroule pas sur les matières victimaires. Ca, la compétition victimaire, c'est surtout un ressort mental des journalistes, des écrivaillons, des travailleurs sociaux, pour décider qui aura droit à une absolution systématique quand il commettra des actes d'ultraviolence barbare, et qui aura le privilège d'être responsable de ses actes comme un être humain
(en ce sens, être blanc en France est toujours un privilège :
au moins on vous juge toujours pleinement responsable de vos actes, comme un adulte).

La vraie rivalité mimétique, à mon avis, est d'un ordre plus prosaïque, plus matériel. Dans la banlieue ce qui compte c'est la bagnole, la meuf, le fric.
Pour ces gens-là qui osent, moins de 24h après une agression antisémite (bref la période critique où vaut mieux ne pas montrer d'accointance avec Dieudonné), dire aux journalistes du JT : "mais en même temps, si y avait pas autant d'inégalités entre les différentes communautés....", ce qui rend les juifs enviables, donc haïssables, c'est : la réussite, l'argent facile, les jobs qui tombent du ciel, etc.
C'est mythique, on le sait. Mais ces "jeunes"-là ne lisent pas, ne font rien de leurs journées sauf glander et ruminer leur haine.
Dans le pire des cas ils fréquentent des travailleurs sociaux, ces abominables petits blancs repentants, qui les confortent dans tous les schémas d'auto-exonération qu'ils peuvent bien inventer.
Bref.

La télé. Elle montre quoi, la télé?
Certainement pas la biographie d'Alain Finkielkraut, fils de polacs pauvres qui à la force de lectures pénibles a obtenu une petite chaire.

Non.

La télé elle montre des sous-bouses cinématographiques, comme la Vérité si je mens, etc., qui montrent des jeunes sérapharades pétés de thunes à qui la vie sourit, et ce uniquement en raison de leur appartenance communautaire.

Deuxième élément : les fantasmagories républicaines vigilantes.
On a expliqué à ces jeunes que la France était un pays raciste, où grosso modo un arabe ou un noir était lynché par la police toutes les trois heures.
C'est le genre de saloperies que les gauchistes répandent sans cesse.
Résultat :
quand un juif est assassiné, il y a forcément une procession républicaine (on le comprend), et les Divers se sentent floués, puisque les milliers de noirs et d'arabes prétendument assassinés par la police, eux, n'ont pas le droit à la procession publique (à la différence quand-même que les juifs, eux, ne lancent pas 3 semaines d'émeutes quand un de leurs jeunes se fait tuer).
Là encore, "y en a que pour eux".

Il faut séparer deux phénoménologies totalement différentes : celle des "jeunes", qui relève de la psychologie élémentaire des déracinés et des déboussolés, et celle de l'idéologie officielle, celle du clergé de la religion compatissante post-chrétienne, celle des travailleurs sociaux, des enseignants, des politiques de gauche, des spécialistes en non-amalgames, des experts du communautarisme appointés par tous les réseaux communautaires.
Dans un cas, ce sont des sentiments tout à fait humains d'envie, de jalousie et de frustration.
Dans l'autre, c'est l'aboutissement logique de toutes les décompositions idéologiques et morales, de toutes les trahisions, de toutes les érosions du sens engendrées par un usage excessif d'euphémismes déresponsabilisants.
Jamais on ne peut s'abstenir de blâmer celui qui frappe avec la barre de fer - pourtant, on doit aussi s'en prendre à l'irresponsable qui lui a pourri la tête avec des idées mortes, en amont.

L'ironie de l'histoire, c'est que les droitards, en cherchant toujours des responsabilités externes aux actes commis par les Divers, ne font que donner raison à la déresponsabilisation entretenue par l'idéologie angélique de gauche ("c'est pas ta faute"). Pourtant, on a toujours le choix. Toujours.

Via Le bal des degueulasses

Monday, June 16, 2008

David M.(momo) , Cohn-Bendit & ces gros cons d'Irlandais.

"Daniel Cohn-Bendit a une haute idée de la démocratie. “Le non irlandais a une fois de plus montré que les référendums nationaux constituent un instrument inadéquat pour décider des questions européennes”, dit-il dans un communiqué."

"Le problème n'a pas été bien expliqué" ; la "question n'a pas été comprise" (France 2) ;

le camp du non aurait été financé par un "milliardaire proche des néo-conservateurs américains" (France 3).

Bref, les irlandais seraient des crétins qui ne savent pas ce qu'ils doivent à la métropole.

Ah ! Comme elle est incohérente et moraliste, notre presse qui s'enorgueillissait du NON français.
Qu'aurions nous dit si la presse européenne nous avait insultés de la sorte ! Nos médias démontrent une fois de plus leur mépris de la démocratie, leur mépris du peuple, et leur hystérie européiste.

Ajoutons une seule remarque :
l'argument insupportable selon lequel les irlandais "devraient beaucoup à l'union européenne" ne devrait même pas être utilisé par des français.
Après tout, ce n'est pas nous qui payons, mais l'Allemagne.
Ayons au moins la décence de ne pas l'oublier !!

Tuesday, June 10, 2008

La france métissée, tu l'aimes ou tu la quittes

Un blog irrésistible, Police du Monde Parodique, vient de naître, qui m'a été signalé,

Si ces auteurs ne finissent pas coulés dans du béton assez rapidement, il faut s'attendre à de bonnes tranches de rigolade pas du tout convenables..

Deux poids, deux mesures

Via FDS, je découvre ces propos hallucinants de Christiane Taubira, dont l'indigence intellectuelle n'aura pas échappé à ceux qui ont eu l'occasion de la croiser, mais qui tient néanmoins des propos révélateurs, sur la mémoire de l'esclavage, d'après l'Express:

Les enjeux du présent expliquent ces relectures du passé. Christiane Taubira déclare sans ambages qu'il ne faut pas trop évoquer la traite négrière arabo-musulmane pour que les «jeunes Arabes» «ne portent pas sur leur dos tout le poids de l'héritage des méfaits des Arabes».
Donc il ne faudrait pas trop culpabiliser les jeunes Arabes.
Fort bien.
Moi aussi, je suis d'accord.

Moi aussi, je pense que le ressentiment, que la repentance permanente n'est pas le meilleur moyen pour être fier de sa culture.
Mais alors qu'attends-t-on de faire la même chose pour les enfants des Français de souche, et arrêter avec toutes ces lois mémorielles ? Mais ça, visiblement, Taubira s'en tape.
PS: D'autant qu'il semblerait qu'il n'y ait pas que Pétré Grenouilleau qui mériterait son ire...

http://www.dailymotion.com/video/x5pojo_islam-et-esclavage_news

Un lobby catholique : Unitas


En France, les chrétiens pratiquants sont minoritaires. Pourtant, ils ne sont pas une minorité à proprement parler. Ils représentent en réalité l’arrière-garde d’une majorité déchue. Ce statut les expose aux attaques décomplexées de la part de leaders d’opinions qui n’ont pas le sentiment de s’en prendre à une minorité, mais de « faire le ménage chez eux ».
Cette attitude entretient en outre un climat d’indifférence générale vis-à-vis des incivilités qui visent les chrétiens.

Or, on observe une croissance de plus en plus inquiétante de ces incivilités sur les cinq dernières années : propos diffamatoires à l’encontre du christianisme, actes violant l’intégrité des objets et lieux de culte ou des cimetières, violences verbales et physiques contre des fidèles ou des personnes représentatives du christianisme…)
Ces incivilités méprisent la liberté de croyance, de culte et d’expression des français qui se reconnaissent dans la foi chrétienne. Elles sont une entorse grave à l’édification d’une saine laïcité.

L’opinion, lorsqu’on la consulte, condamne sans appel de telles incivilités. Seulement, elle n’en est que rarement informée. Tous ces actes sont mal ou peu relayés par la presse.

Par conséquent, les décideurs publics ne prennent aucune position ni initiative majeure pour mettre un terme à cette inquiétante progression d’actes violents contre les personnes ou les symboles religieux.

http://unitas.fr/qui.htm

Saturday, June 07, 2008

T'es quel signe ? VIERGE !

On peut juger cette obsession de la virginité légèrement hypocrite lorsqu'on sait que des jeunes femmes utilisent la sodomie comme subterfuge pour tromper leur famille, on peut estimer que la présentation aux parents et beaux-parents du "drap souillé" relève d'une pratique "désuète", on peut trouver que les "réfections" d'hymen constituent une "reculade", mais est-ce vraiment cela qui exaspère nos petits marquis médiatiques dans l'annulation de ce mariage ? Annulation prononcée par le tribunal de grande instance de Lille pour non-respect d'une "qualité essentielle" (selon le terme juridique approprié), en l'occurrence la virginité de l'épouse ? (1)

A entendre les réactions indignées de nos "grandes consciences", on peut penser qu'il y a autre chose de bien plus inavouable derrière ces cris de pucelles terrorisées.

Et si c'était une fois encore, une manière à peine « voilée », de mettre en joue les trois monothéismes et plus spécifiquement l’Islam dans cette affaire ?

Les grandes religions, ces empêcheurs d'uniformiser le monde en rond... Ces "entraves" à la jouissance partout et tout le temps et ces freins à la coolissime homogénéisation culturelle mondialisée.

Comment des hommes peuvent-ils empêcher leurs épouses ou leurs sœurs de profiter des délices de l'Occident post-moderne ?

Comment ne parviennent-ils pas à saisir qu'une femme se métamorphosant en pétasse façon Sex in the city, en hardeuse gang-banguée dans la dernière production Marc Dorcel, en présentatrice-nichons de la météo sur une chaîne câblée ou en journaliste lesbienne militante à Charlie Hebdo, relèvent du plus haut degré de modernité ?

Comment ???? Qu'entends-je ???
Des gens ne considèrent pas l'hédonisme libertaire soixante-huitard comme la plus noble conquête de l'homme depuis la domestication du cheval ???

Comment ???
D'aucuns osent dire que nous serions passés de l'interdiction de la jouissance avant 68, à l'extase obligatoire et l'orgasme à tout prix après 68, éléments qui sont aussi sources de frustrations et de "malaise dans la civilisation" ?

Comment ???
Des femmes prétendent qu'elles ont de plus en plus de mal à se satisfaire de ces hommes efféminés et lâches que l'on voit pousser un peu partout dans nos contrées ???

Comment ???
Des hommes avouent avoir de plus en plus de difficultés à supporter ces femmes aliénées et hystériques perdus dans une société qui a brouillé les repères et entretient la confusion des rôles, tout cela au nom d'une sacro-sainte et incritiquable égalité ???

Comment ???
Des "penseurs" ont le culot de faire un lien entre le très grand nombre de dépressions dans nos pays et la misère sexuelle de l'époque que nous tentons de masquer par une pornographie toujours plus envahissante ???

Face à de telles dérives "réactionnaires", nous devons réagir et obliger chaque gamine de 10 ans à avoir sa première relation le tout coaché par Daniel Cohn-Bendit. Et évidemment les parents récalcitrants subiront les foudres pénales.

Et nous ferons tout cela pour votre BIEN ! Avec vous ou sans vous !

Mais nous le ferons pour votre BIEN !

Sieg Heil aussi Melle Caroline F.

Maurice Gendre le 3 juin

(1) Il faut souligner que le jugement rendu était le seul possible. Trop nombreux sont ceux qui confondent Droit et morale (ou plutôt leur morale). Même l’ineffable Me Pierrat a été forcé de reconnaître que la décision prise était « irréprochable » sur un plan juridique, le mariage étant un contrat « privé » s’inscrivant dans le cadre d’un ordre public civil. Et il ne faut pas oublier que la notion de « qualité essentielle » peut aussi concerner l’impuissance sexuelle ou une maladie contagieuse non révélée. Le champ est donc bien plus large que la simple virginité.




Thursday, June 05, 2008

Democratie!

Si vous n'avez pas encore vu cette vidéo, profitez en avant que maître Mignard, l'avocat de la dame, ne traîne Dailymotion devant les tribunaux. L'autoritarisme de l'ex-candidate socialiste est connu de tous depuis bien longtemps. Tout son comportement pendant la campagne de 2007 trahissait sa vraie nature, que les journalistes refusaient volontairement de montrer, car ils ne pouvaient l' ignorer.


Wednesday, June 04, 2008

"dégage" by LOVELYRITA


"Dégage mon pseudo de la page d'accueil de ton blog pourri."

Lovelyrita

"Devant la face du puits, se balançait la gitane."

Monday, April 28, 2008

Rien que pour Lovelyrita!

" (...)un site raciste , haineux , islamophobe et pornographique .On se demande ce que fiche le moderation."


Courage à toi Lovelyrita, et rassure toi que moi et mon blog luttons plus que jamais contre l'oppresseur chinois qui jette des Maliens jusque dans la Marne.

Wednesday, April 23, 2008

Esprit de l'époque

Peut-on être plus soumis à l'esprit de son époque?
J'en doute.
Quand on me demande "Obama ou Clinton?"
je répond d'un cinglant
"Je ne suis pas américain. et si je l'étais, je voterais McCain.".
Histoire de tuer dans l'oeuf ces discussions-renifle-arrière-train ritualisées, où votre non-choix sert avant tout à rassurer l'interlocuteur sur votre appartenance au camp du Bien.

C'est à lire sur le bal des degueulasses. Si vous ne connaissez pas, c'est une des meilleures choses qu'on puisse trouver sur le web en ce moment.

Friday, March 14, 2008

Ejac’ faciale

Dans le secret de son esprit Porcinet songea : les fleuves coulent à la mer et la mer n’en regorge pas. C’est merveille aussi qu’il ait toujours autant… de crédules. Il y en a même encore quelques uns pour voter notre ami borgne ! Numerus stultorum est infinitus (Eccl 1.15).
Via ILYS

"Al-Dura : spin ou symbole ?". Reportage exclusif de la TV israélienne



Une émission qui fera date.
C’est le document de synthèse grand public le plus complet et le mieux réussi que je connaisse sur cette affaire [*].
Ceux qui en ignorent tout, ou ne la connaissent que superficiellement et partiellement, y trouveront l’essentiel de ce qu’il faut savoir pour se faire une opinion et la défendre avec des arguments solides.
Même les "al-duriens" chevronnés, celles et ceux qui suivent l’affaire depuis des années, voire qui en ont écrit dans la presse ou sur les sites, auraient tort de passer dédaigneusement devant ce document unique en son genre.
Ils pourront encore découvrir des détails qui leur avaient échappé ou associer entre elles des images dispersées pour corroborer tel ou tel argument qui paraissait hasardeux.
Un dernier mot : le terme "spin", du titre, fera problème à nombre d’entre nous qui en ignorent le sens métaphorique, dont les lobbyistes et propagandistes font grand usage, surtout en matière médiatique.
Après avoir vainement cherché à en trouver un équivalent français satisfaisant, je l’ai laissé à l’état natif. Il suffira, j’espère, à nos internautes, pour en comprendre la finesse, d’avoir présentes à l’esprit les deux définitions suivantes :
1. Manière de présenter une histoire pour faire valoir un point de vue.
2. A spin alley : une présentation des choses, après un débat, tendant à faire croire que votre candidat a été le meilleur, même si ce n’est pas le cas.
(Menahem Macina).

Tuesday, February 19, 2008

Erdogan & Kosovo


Voilà, c'est dit, confirmé et maintenu.
Plus d'excuses.
Pas de retour en arrière possible.
Crime contre l'humanité, ce nécessaire travail de compréhension des valeurs du pays hôte ?Crime contre l'humanité, cette nécessaire adoption des coutumes du pays d'accueil ?
Crime contre l'humanité, cette nécessaire ouverture qu'impose l'intégration ?
On croit avoir mal entendu.
Le crime contre l'humanité désigne généralement un génocide d'une ampleur telle qu'il dépasse toute raison, toute discussion.
C'est la mort industrialisée, l'horreur absolue.
Mais non, rien de tout cela, pour Erdogan, l'assimilation, à savoir l'intégration, jusqu'au point de changer de culture, serait un crime contre l'humanité, serait un crime de cette ampleur ?Appliqué à la France, dont le modèle a toujours été celui de l'intégration républicaine par l'école et le travail, la sentence laisse songeur.
Alors que les bobos insultent, à la moindre occasion, les nationalistes de tout poil, le franc-parler du premier ministre turc a le mérite de les remettre à leur place.
Si certains pays anciennement colonisés par les occidentaux ne se privent pas d'exhiber une légitime fierté, seul l'homme blanc occidental chrétien n'a pas le droit de faire de même.
Mieux, en faire étalage serait obscène, vulgaire, digne des stades de foot, où l'hymne n'aurait pas encore été copieusement sifflé.
Et dans le même temps, l'indépendance du Kosovo, voulue, désirée et mise en place par les Américains, est faite. Si, sur tous les sujets ou presque, que ce soit la guerre en Irak (oui, j'assume) ou le conflit israelo-palestinien, j'ai tendance à prendre parti pour nos amis américains,
cette décision n'est rien de moins qu'une trahison.
Une honte, et ce n'est pas parce que Milosevic était une crapule que cette décision est pour autant légitime.
Les Américains jouent cyniquement leur jeu, les Européens sont infoutus de défendre leur histoire, et la province du Kosovo, province serbe peuplée majoritairement de musulmans, bien que racine historique d'un pays européen, fait sécession.
C'est la logique du suffrage universel poussée à son paroxysme, la négation de l'histoire, le refus des coutumes, du passé de la province, toutes orientées vers la Serbie.
Pour preuve, les kosovars, afin de faire valoir leurs droits, sont obligés de remonter au VIe siècle pour justifier cette indépendance.
Autant que la France fasse un procès à l'Italie pour la Guerre des Gaules.
Le reste est d'une logique imparable.
Une démographie plus forte que les serbes, une immigration en provenance d'Albanie, sans que la Serbie puisse contrôler quoique ce soit, et le pragmatisme américain a fait le reste.
Alors, même si je ne remets pas en cause la nécessité d'un gendarme mondial, l'amende est tout de même chère payée.
Pour une fois, au niveau européen, l'unanimité n'est pas rassemblée.
A cet égard, significative est la réaction de tous les pays touchés de près ou de loin par le séparatisme.
L'Espagne, la Roumanie, la Grèce, la Slovaquie et Chypre n'envisagent pas de reconnaitre le nouveau pays.
Trop peur de donner des idées à ceux que la vision du drapeau ou l'écoute d'un hymne national fait vomir.
Encore plus fort.
L'Indonésie elle-même, premier pays musulman de la planète, ne souhaite pas reconnaitre le Kosovo, de peur d'encourager les séparatistes dans toutes les iles indonésiennes.
Ils ont beau être des frères dans la foi, ils ne sont pas fous, ils ne vont pas se tirer une balle dans le pied.
Même si certaines bonnes âmes m'objecteront que ces deux faits n'ont rien à voir, ce qui est vrai, je trouve tout de même symptomatique qu'au moment où la province du Kosovo prend son indépendance, le premier ministre d'un des pays apportant le plus d'immigration à l'Europe s'exclame que l'intégration est inenvisageable, mieux, elle est "un crime contre l'humanité".
Comment ne pas rapprocher ces deux faits ?
Comment ne pas y voir le destin de certains pays d'Europe à plus ou moins longue échéance ?
Et surtout, quelle belle claque Erdogan n'administre-t-il pas aux bobos de tous les pays, pétris d'humanisme et de vivre-ensemble ?
Tous ces bobos ne voient-ils pas que cet impératif de l'intégration, cette violence de l'assimilation est nécessaire pour éviter des partitions de Kosovos ?
Et il y en a encore qui sont pour l'entrée de la Turquie en Europe ?
Universalité des droits de l'homme ?
Rien à foutre, nous dit Erdogan.
Bon sentiments, intégration, humanisme, accueil, ouverture ?
Rien à carrer, renchérit-il.
Mieux, pourrait continuer, à la fin c'est nous qui l'emportons, puisque les Américains, l'UE et l'OTAN sont là pour nous garantir nos droits à l'indépendance.
Propos qui ne sont pas sans rappeler les appels incessants à la repentance de la part d'un Bouteflika, les rengaines plus ou moins extrémistes des chanteurs de rap, dont il serait trop facile de donner des exemples, ou encore la prophétie d'un Boumedienne.
L'assimilation, donc, est un crime contre l'humanité.
Quelqu'un a demandé leur avis aux Kurdes ou aux Arméniens, qu'on rigole ?
Via abimopectore

L'indifférenciation en 1m45s



demonstration:


FREESTYLE RAP HARDCORE JESSIJESS MISSIRAPTOR
by MISSIRAPTOR

Desintegration francaise...

Saluons ce compatriote pour sa lucidité et la qualité des imitiations de bobos multiculturalistes qu’il fait.
Effectivement, jamais un arabe n’écoutera Sardou.

Tolérance à sens unique,
grand classique de la République et de sa politique d’anéantissement de la France.



Désintegration francaise
by heuskaab

En orbite


Lisa, Francaise et anticonformiste qui s'assume

Sunday, February 17, 2008

Triste jour, comme le temps passe


“Vue depuis le monument commémoratif du Champ aux Merles sur l’ancien champ de bataille en direction de l’usine à charbon”( SWISSINT)
Via ILYS

Réflexions sur un ethnocide


Voilà. Dans quelques heures, le Kosovo à majorité musulman et albanophone proclamera son indépendance. Et les Serbes ?
Rien à foutre des Serbes pour l'Europe.
Oui l'Europe, vous savez le gros machin au drapeau bleu étoilé incapable de préserver la souveraineté d'un état ami sur son propre continent.
Il faut néanmoins tout remettre en perspective.
Nous sommes incapables d'expulser dix clandestins africains et vous voulez que l'on vole au secours de nos cousins serbes ?
Faut pas rigoler.
Nicolas a d'autres chats à fouetter: envoyer des SMS à Cécilia, emmerder les gamins de CM2 en leur imposant un petit fantôme juif comme copain, ou bien faire son jogging avec son sweat-shirt N.Y.P.D.
Les Russes protestent.
C'est bien les gars continuez comme ça, les Ricains en tremblent déjà.
Comme dirait Mr Sylvestre, on pourrait attraper le tétanos avec vos missiles rouillés.
Pauvres Russes, pauvres Serbes je les aime bien moi.
Courageux, forts, fiers et losers malgré tout.
Les musulmans brûlent leurs églises, caillassent leurs vieux et violent leurs filles et eux ne font rien.
Remarquez nous non plus.
Je veux dire, nos musulmans brûlent aussi nos églises, caillassent nos vieux et violent nos filles et nous ne faisons rien.
Alors imaginez quand ça arrive aux autres!
Je crois que 45 a tué l'Europe.
Non pas tué, émasculé.
Nous n'avons plus de couilles.
Trop de couilles = fascisme.
Peur de la guerre.
Eh quoi!
On a tous perdu plusieurs ancêtres dans la 1e ou 2e guerre mondiale.
Mourir pour Dantzig, non!
Alors pour Pristina...
Pourtant, une civilisation se meurt.
Entamée en 1918, la décrépitude démographique, culturelle et politique se poursuit inexorablement.
Jadis mes aïeux plantaient la tête d'un chef maure sur une pique en guise d'avertissement (d'où les armoiries du drapeau corse).
Maintenant ?
« On ne peut rien faire » me répète-t-on.
Plus de couilles vous disais-je.
Plus de solidarité.
Des individus x sur un territoire y avec un revenu z, vive la mondialisation.
Un monde pour tous et un dieu pour chacun comme dit Dantec.
Vu l'état de l'Europe, je dirai plutôt un monde pour eux et leur dieu pour nous.Souvent, la (re)conquête d'un territoire symbolique amorce, précipite une phase nouvelle d'accrétion d'une civilisation et de régression d'une autre.
Autre temps, autre situation. 1492. Boabdil vient de perdre Grenade au profit de la très catholique Espagne d'Isabelle de Castille et de Ferdinand d'Aragon.
Il pleure. Le pauvre chou.
Et sa mère de lui dire, lapidaire:
« pleure comme une femme ce que tu n'as pas su défendre comme un homme ».
À bon entendeur...

par Sampieru

Le mythe de l'islam tolérant


Ce qui dicte la vision du monde des musulmans, c’est que l’humanité entière doit respecter les impératifs de leur religion, alors qu’ils ne doivent eux-mêmes aucun respect aux religions des autres, puisqu’ils deviendraient alors des renégats méritant l’exécution immédiate.
La “tolérance” musulmane est à sens unique.
Elle est celle que les musulmans exigent pour eux seuls et qu’ils ne déploient jamais envers les autres.
Soucieux de se montrer tolérant, le pape a autorisé, encouragé même, l’édification d’une mosquée à Rome, ville où est enterré Saint Pierre.
Mais il ne saurait être question de contruire une église à La Mecque, ni nulle part en Arabie Saoudite, sous peine de profaner la terre de Mahomet.
En octobre 2001, des voix islamiques, mais aussi occidentales, ne cessèrent d’inviter l’Administration américaine à suspendre les opérations militaires en Afghanistan durant le mois du ramadan, qui allait commencer à la mi-novembre.
Guerre ou pas guerre, la décence ( disaient les bien-intentionnés ) impose certains égards pour les fêtes religieuses de tous.
Belle maxime, sauf que les musulmans s’en tiennent pour les seuls exemptés.
En 1973, l’Egypte n’a pas hésité à attaquer Israël le jour même du Kippour, la plus importante fête religieuse juive, guerre qui est restée dans l’histoire précisément sous l’appellation la “guerre du Kippour”.


Le deuxième volet du mythe de l’islam tolérant consiste à soutenir hautement que le gros des populations musulmanes désapprouve le terrorisme, et au premier rang l’immense majorité des musulmans résidents ou citoyens des pays démocratiques d’Europe ou d’Amérique.
Les muphtis ou recteurs des principales mosquées en Occident se sont fait une spécialité de ces assurances suaves.
Après chaque déferlement d’attentats meurtriers, par exemple en France en 1986 et en 1995, ou après la fatwa ordonnant de tuer Salman Rushdie en 1989 ou Taslima Nasreen en 1993 pour “blasphème”, ils n’ont pas leurs pareils pour garantir que les communautés religieuses dont ils ont la charge spirituelle sont foncièrement modérées.
Dans les milieux politiques et médiatiques, on leur emboîte avec empressement le pas, tant la crainte nous étrangle de passer pour racistes en constatant simplement les faits.
Comme le dit encore Ibn Warraq, “la lâcheté des Occidentaux m’effraie autant que les islamistes.”

Malgré l’imprécision des statistiques, on considère que la population vivant en France compte entre quatre et cinq millions de musulmans.
C’est la communauté musulmane la plus nombreuse d’Europe, suivie, loin derrière, par celles d’Allemagne et de Grande-Bretagne.
Si “l’immense majorité” de ces musulmans était modérée, comme le prétendent les muphtis et leurs suiveurs médiatico-politiques, il me semble que cela se verrait un peu plus.
Par exemple, après les bombes de 1986 puis de 1995, à Paris, qui tuèrent plusieurs dizaines de Français et en blessèrent bien davantage, il aurait bien pu se trouver, sur quatre millions et demi de musulmans, dont une bonne part avait la nationalité française, quelques milliers de “modérés” pour organiser une manifestation et défiler de la République à la Bastille ou sur la Canebière.
Nul n’en a jamais vu l’ombre.
En Espagne, des manifestations rassemblant jusqu’à cent mille personnes ont souvent eu lieu en 2001 pour honnir les assassins de l’ETA militaire.
Elles se sont déroulées non seulement dans l’ensemble du pays, mais au Pays basque même, où les manifestants pouvaient craindre des représailles, quoique les partisans des terroristes y fussent effectivement très minoritaires, comme l’ont encore prouvé les élections régionales de novembre 2000.
Via Drzz

En Vrac...